Suivez-nous

Découvrez notre
Pôle Bienveillance

En savoir + sur nos services
keyboard_arrow_down

Qui sommes-nous ?

Nous sommes constitués d’acteurs professionnels et de volontaires qui accompagnent les victimes de violences (physiques et psychologiques) et leur entourage proche.

Une société durable, c’est une société qui prend en compte l’avenir de sa jeune génération et qui se préoccupe de ceux qui sont en difficulté. C’est pourquoi, il nous paraissait essentiel d’inclure dans notre projet l’aide aux personnes violentées, et particulièrement aux enfants.

Notre équipe

Sana Virginie | Juriste

Renauld Morgane | Educatrice spécialisée

Orban Julie | Assistante sociale

Marie-France | Professeur de yoga

Urbain Verlaine | Coordinateur du projet


En savoir + sur nos actions
keyboard_arrow_down

Virginie Sana (juristes)

Accompagnement des bénéficiaires dans les démarches juridiques (trouver un avocat, porter plainte, expliquer les textes légaux et décisions de justice,...)

Renauld Morgane (éducatrice spécialisée)

...

Julie Orban (assistante sociale et criminologue)

Accompagnement des bénéficiaires, selon leurs besoins, dans les démarches administratives (mutualité, recherche d’emploi, logement,…).

Marie-France

Professeur de yoga, elle aide à rétablir le lien entre corps et esprit.

Urbain Verlaine (coordinateur)

...

Nos actions

Information et prévention quant aux violences à l’égard des enfants (sexuelles, physiques, psychologiques,…)

Accompagnement et soutien aux personnes victimes de violences et à leurs proches dans leurs démarches administratives, juridiques, médicales et autres (selon la demande)

  • Soutien juridique (accompagnement à la police, vulgarisation de texte juridique,…) ;
  • Soutien administratif (démarches avec les services sociaux) ;
  • Soutien par des activités de bien-être.
Nous contacter ?
keyboard_arrow_down

Nous contacter ?

Que faire si j’ai été victime/je suis témoin de violences ?

Pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, la loi est claire :
« Tout citoyen est tenu de signaler un cas de maltraitance supposée à toute personne compétente pour traiter la situation ».
Signaler n’équivaut donc pas à dénoncer, mais à alerter ceux qui peuvent protéger un enfant en danger. Signaler, c’est prendre ses responsabilités. (consulté le 4/08/2017)

Consulter l'article
  • 1) Veiller à la sécurité (Médecins, « refuges »,…)
  • 2) Alerter – Appeler les personnes compétentes Hôpital, SAJ, Police, SOS enfants,…

Ces démarches peuvent être difficiles et pénibles à accomplir. Nous restons à votre disposition si vous souhaitez en parler ou avez besoin de soutien. Vos demandes seront traitées en toute confidentialité.

Prenez contact avec nous,